LEGRIS

Parker Hannifin France SAS | Parker Hannifin Group - Fluid System Connectors Europe (FSCE) Division - Parc Alcyone – Bat. D - 1 rue André et Yvonne Meynier CS 46911 - 35069 RENNES Cedex, FRANCE
Tél. : + 33 2 99 25 47 10 | Fax : | E-mail : transairfrance@parker.com

Produits

Show / Hide

Tube en acier et cuivre

Pendant des années, le cuivre et l’acier ont été les matériaux principalement utilisés pour les réseaux d’air comprimé.

Cependant, les récents progrès technologiques ont démontré que le tube thermoplastique était une alternative fiable et économique par rapport aux matériaux traditionnels.

Un des grands avantages des tubes et raccords en métal est que les installateurs ont l’habitude de les utiliser et en connaissent parfaitement les techniques d’installation. Même si l’acier n’est pas coûteux, le temps nécessaire à son installation est considérable.

De plus, les joints filetés sont souvent la cause de fuites. Cela ce traduit par des frais d’exploitation plus élevés car les compresseurs doivent fonctionner plus longtemps pour compenser la fuite.

Bien que les installations avec du tube cuivre soient moins sujettes aux fuites, les composants en cuivre sont plus chers, et le temps d’installation nécessaire, une fois encore, est important, surtout avec les gros diamètres.

Mais ce ne sont pas les seuls défauts des réseaux métalliques. La corrosion peut provoquer l’entartrage et des piqûres sur les surfaces internes. Les produits corrodés accumulent des dépôts et autres contaminants sur les surfaces internes des tubes et raccords, augmentant leur rugosité. Comme la surface interne devient plus rugueuse, la chute de pression augmente. A nouveau, cela finit par occasionner des frais supplémentant liés à la diminution de l’efficacité du réseau d’air comprimé.

Ce qui est peut être encore plus grave, c’est que les particules peuvent déloger, encrasser ou endommager les équipements en fin de ligne.

Show / Hide

Tube PVC

A cause de ces désagréments, les utilisateurs de réseaux d’air cherchent des alternatives aux tubes métalliques.

Ces dix dernières années, des matières plastiques pour l’industrie ont été développées représentant une alternative attractive au tube métal.

Le tube PVC est relativement peu coûteux, facile à installer, léger et résistant à la corrosion. Cependant, son défaut majeur est sa fragilité. Tout impact involontaire peut provoquer sa casse, mettant en danger le personnel environnant. La plupart des fabricants de tube PVC déconseillent l’utilisation du PVC pour l’air comprimé car leur responsabilité peut être engagée en cas de défaillance. L’Institut du Tube Plastique, dans son guide, préconise que le tube plastique soit utilisé soit pour le transport aérien d’air comprimé, en étant protégé par des revêtements incassables, sous réserve des recommandations du fabricant.

 

Note:

Aux Etats-Unis, l"Occupational Health and Safety Administration" (OSHA) (bureau de veille pour la salubrité   est intervenue pour réguler l'utilisation des plastiques fragiles tels que le PVC dans ces applications, et d'autres Etats suivent le mouvement.